Présentation historique

Créée en 1955 par la ville de Gennevilliers, afin de faciliter l’accession à la propriété de ses habitants, la Coopérative a réalisé deux opérations, 32 pavillons, rue de la Couture d’Auxerre en 1958 et 20 maisons de ville, rue des Azalées en 1973.

Privée d’activité pendant 30 ans, la Coopérative, après s’être transformée en société coopérative de production fin 2006, a repris la réalisation d’opérations en accession sociale destinées en priorité aux gennevillois avec pour objectif de produire 50 logements chaque année.

Dans ce but, toutes les opérations d’aménagement initiées par la ville comprennent un lot à construire par la Coopérative.

Une première opération, le « Clos Griffon »,  de 59 logements en location-accession a été réalisée rue Claude Debussy et livrée en septembre  2010. Elle fut suivie d’une deuxième de 31 logements, le « Clos des Lilas », achevée en mai 2011 dans le quartier des Grésillons, rue Georges.

Dans le cadre de la ZAC Debussy-Sévines, la Coopérative a construit 47 logements, aux 37/41 rue Georges Thoretton dont les clés ont été remises aux acquéreurs début octobre 2013.

Les années 2013 et 2014 ont été très productives puisque la Coopérative a lancé quatre opérations : deux dans le quartier du Village au 67/87 rue Pierre Timbaud (47 logements et 4 locaux commerciaux) et au 24 rue de la Procession (8 logements) et deux dans le cadre de l’aménagement de l’éco-quartier avec la construction  de 71 logements face au groupe scolaire Lucie et Raymond Aubrac et 43 logements face au parc du quartier.

Le chantier du « Clos du Puits Ponceau », à l’entrée du Village, a engendré les premières fouilles archéologiques réalisées à Gennevilliers qui ont permis de révéler une partie de l’histoire de la ville.
Les deux opérations du Village ont été livrées à la fin de l’année 2014 et celles de l’éco-quartier le seront en 2015, respectivement en juin, pour les 71 logements du « Clos Arc-en-ciel » et en octobre pour les 43 logements du « Clos du Parc ».

Depuis sa réactivation par la ville, se sont donc 306 logements qui auront été produits pour permettre aux habitants de Gennevilliers de devenir propriétaire à des prix inférieurs à ceux du marché immobilier.

Les perspectives d’opérations se poursuivent dans le quartier des Grésillons avec la construction de 37 logements sur le site de l’ancienne piscine, rue Danton, en proximité immédiate du square Camille Ronce ; de 24 logements en ossature bois au 44 rue Paul Vaillant Couturier et de 17 logements passifs rue Masselier. Dans le cadre de la ZAC Centre-ville, un lot est destiné à l’accession sociale et permettra à la Coopérative de construire 45 logements. Le quartier du Village ne sera pas absent du plan de charge de la Coopérative puisque 4 sites verront des programmes d’accession sociale : rue du Puisard et rue de la Procession.

Ainsi 150 logements sont prévus dans les trois prochaines années.